Avertir le modérateur

30/05/2013

De Paris à Londres : le danger des convertis à l’islam radical, par Paul Landau

jihadiste londres.jpg

L’information qui vient de tomber ce matin en France devrait faire réfléchir tous ceux qui, à Paris et ailleurs en Europe et dans le monde, s’interrogent sur la multiplication récente des attaques commises par des musulmans radicaux. En effet, l’attentat de La Défense, comme celui de Londres la semaine précédente, a été commis par un converti à l’islam, un de ceux que les médias préfèrent qualifier de « loups solitaires » ou de « jeunes paumés » auto-radicalisés… Toutes sortes de qualificatifs qui permettent de ne pas voir la réalité de ce phénomène inquiétant, auquel j’avais consacré une recherche approfondie il y a plus de cinq ans, passée à l’époque presque inaperçue.

Dans mon livre Pour Allah jusqu’à la mort, sous-titré « Enquête sur les convertis à l’islamPour Allah.jpg radical » (éditions du Rocher, 2008), je me suis ainsi livré à un tour du monde des convertis à l’islam djihadiste, avant de tenter de comprendre les racines de ce phénomène et de dresser un hypothétique « profil » de ces convertis d’un nouveau genre, en me fondant notamment sur l’histoire, la sociologie et la psychologie du terrorisme. Les conclusions de mon étude étaient sans appel : ce phénomène est en pleine expansion. Comme je l’écrivais en conclusion :

« Plusieurs spécialistes américains redoutent de voir des attentats terroristes commis sur le sol des Etats-Unis, ou ailleurs en Occident, par des djihadistes convertis. Au terme de cette enquête, ce pronostic nous paraît réaliste, car il est probable que les convertis à l’islam radical deviendront plus nombreux et assumeront un rôle plus important au cours des prochaines années ».

 

NE DITES PLUS "C'EST DE L'HÉBREU POUR MOI!"

CONFIEZ-MOI toutes vos TRADUCTIONS HÉBREU-FRANÇAIS !

Tous documents, lettres, contrats...

Traducteur professionnel, 10 ans d’expérience de la traduction.

Tarifs concurrentiels et travail rapide et soigné.

pierre22@012.net.il

 

 

 

 


degauque.jpgIl n’est pas agréable de prendre la posture du prophète de malheur, et je n’éprouve aucune satisfaction à constater que les faits m’ont donné raison et que ce pronostic s’est avéré prémonitoire. Non seulement les convertis à l’islam radical sont de plus en plus nombreux, mais on les trouve impliqués dans la plupart des attentats – et tentatives d’attentats, souvent avortées – commis sur le sol européen depuis 2008. Ce constat, que je faisais il y a cinq ans, vient d’être confirmé par deux des meilleurs spécialistes français du phénomène djihadiste, que sont les juges Jean-Louis Bruguière et Marc Trévidic, dans un article du Figaro.


L’islam radical, une « trahison » de l’islam ?

« La lutte contre l’islamisme », écrivais-je encore, « suppose que soient réunis trois éléments indispensables : des outils juridiques, une volonté politique et une vision stratégique ». Dans le cas de la France, comme dans celui d’autres pays européens, ce sont surtout la volonté politique et la vision stratégique qui font défaut. L’attentat de Londres le démontre une fois de plus : la première réaction du dirigeant britannique David Cameron a été de qualifier l’attentat de « trahison de l’islam… ». Nouvelle preuve, si besoin était, que les dirigeants européens craignent encore plus un affrontement avec l’islam que la multiplication des attentats terroristes sur leur sol.

Car les convertis à l’islam radical ne sont pas des « paumés », ni des « loups solitaires » (ou alors il s’agit d’une véritable « meute de loups solitaires »…). Ils sont l’avant-garde de l’Oumma, le fer de lance du djihad dans lequel l’islam radical s’est lancé depuis plusieurs décennies et face auquel l’Occident préfère temporiser, aveuglé par l’argent du Qatar et d’ailleurs et par la montée en puissance de l’électorat musulman.

Le débat sur l’islamisme et sur la nature de l’islam authentique est légitime, et j’y ai pris part en analysant l’islamisme comme une idéologie moderne, inspirée par le nazisme tout en utilisant le substrat de l’islam traditionnel. Mais ce débat théorique ne doit pas servir à occulter la réalité du djihad et du danger qu’il fait courir à l’Europe. Le cas des convertis à l’islam radical est là pour nous le rappeler.


L’attentat de Londres, comme celui de Toulouse il y a un an, aurait sans doute pu être évité, si la menace des convertis à l’islam radical avait été prise au sérieux en Europe. Mais les gouvernements européens préfèrent chercher à amadouer l’islam radical, quand ils ne l’ignorent pas purement et simplement, plutôt que de le combattre sans relâche…

Paul Landau

écrivain et chercheur, spécialiste des mouvements islamistes

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu