Avertir le modérateur

20/06/2013

Djihad culturel et domination d'Eurabia Par Paul Landau

jeu de paume, djihad, eurabie, bat yeor

Les raisons profondes de l’apologie du djihadisme palestinien au musée du Jeu de Paume

"Le Dialogue euro-arabe a ainsi importé en Europe la tradition anti-chrétienne et antijuive de l’islam inscrite dans l’idéologie djihadiste depuis treize siècles. Sa nature hostile ne fut même pas discutée. Honnis ceux qui l’évoquent… Les immigrants véhiculent ces préjugés en Europe avec la complicité active de lettrés, de politiciens et de tout l’appareil culturel du Dialogue".

Bat Ye’or, Eurabia, l’axe euro-arabe, p. 284

 

Les principales organisations juives françaises se sont émues et ont dénoncé à juste titre la scandaleuse exposition au Musée parisien du Jeu de Paume, qui montre sous un angle positif les « shahidim », ces djihadistes palestiniens qui se sont fait exploser dans des cafés et des autobus en Israël, faisant ainsi l’apologie du terrorisme palestinien, sous couvert d’art et de « photographie ». Mais il n’est pas certain qu’elles aient pris la mesure véritable de ce qui est en jeu ici et des raisons profondes qui conduisent des institutions culturelles françaises et européennes de premier plan à se faire le relais de la propagande arabe la plus virulente contre Israël et contre les Juifs.

jeu de paume, djihad, eurabie, bat yeor


Pour comprendre l’enjeu de cette « polémique » (c’est le terme employé par les médias français qui rapportent l’affaire, le plus souvent en prenant le parti du musée et de l’exposition), il faut tenter de dépasser l’aspect étroitement « parisien » de cette exposition et prêter attention à la dimension européenne (et eurabienne) de cette affaire. Un des arguments employés par les défenseurs de l’exposition (et par la directrice du musée) était de dire qu’elle avait déjà été exposée en Espagne, où elle n’a suscité aucune réaction hostile…

Lire la suite

30/05/2013

De Paris à Londres : le danger des convertis à l’islam radical, par Paul Landau

jihadiste londres.jpg

L’information qui vient de tomber ce matin en France devrait faire réfléchir tous ceux qui, à Paris et ailleurs en Europe et dans le monde, s’interrogent sur la multiplication récente des attaques commises par des musulmans radicaux. En effet, l’attentat de La Défense, comme celui de Londres la semaine précédente, a été commis par un converti à l’islam, un de ceux que les médias préfèrent qualifier de « loups solitaires » ou de « jeunes paumés » auto-radicalisés… Toutes sortes de qualificatifs qui permettent de ne pas voir la réalité de ce phénomène inquiétant, auquel j’avais consacré une recherche approfondie il y a plus de cinq ans, passée à l’époque presque inaperçue.

Dans mon livre Pour Allah jusqu’à la mort, sous-titré « Enquête sur les convertis à l’islamPour Allah.jpg radical » (éditions du Rocher, 2008), je me suis ainsi livré à un tour du monde des convertis à l’islam djihadiste, avant de tenter de comprendre les racines de ce phénomène et de dresser un hypothétique « profil » de ces convertis d’un nouveau genre, en me fondant notamment sur l’histoire, la sociologie et la psychologie du terrorisme. Les conclusions de mon étude étaient sans appel : ce phénomène est en pleine expansion. Comme je l’écrivais en conclusion :

« Plusieurs spécialistes américains redoutent de voir des attentats terroristes commis sur le sol des Etats-Unis, ou ailleurs en Occident, par des djihadistes convertis. Au terme de cette enquête, ce pronostic nous paraît réaliste, car il est probable que les convertis à l’islam radical deviendront plus nombreux et assumeront un rôle plus important au cours des prochaines années ».

 

NE DITES PLUS "C'EST DE L'HÉBREU POUR MOI!"

CONFIEZ-MOI toutes vos TRADUCTIONS HÉBREU-FRANÇAIS !

Tous documents, lettres, contrats...

Traducteur professionnel, 10 ans d’expérience de la traduction.

Tarifs concurrentiels et travail rapide et soigné.

pierre22@012.net.il

 

 

 

 

Lire la suite

30/04/2013

Merah et Tsarnaev, même combat, par Gilles Kepel

jihad.jpgNB L'analyse de Kepel est intéressante, même si son recours aux explications sociologisantes est réducteur et s'il a tendance à vouloir renvoyer dos-à-dos l'islam et l'Occident, tendance accentuée dans ses derniers livres, beaucoup plus politiquement corrects que son ouvrage majeur  - Djihad. PAUL LANDAU

L'attentat de Boston présente de troublantes similitudes avec la tuerie de Montauban et Toulouse en mars 2012. A une année de distance, deux opérations de "djihad du pauvre" ont été menées en Occident par des jeunes musulmans brusquement radicalisés issus de l'immigration.

Les rapports des Etats-Unis à la Tchétchénie ex-soviétique et ceux de la France à l'Algérie ex-coloniale diffèrent. Mais l'attentat à l'autocuiseur piégé qui a tué trois passants dont un enfant et blessé des dizaines de personnes, suivi du meurtre d'un policier, participe de la même logique que l'assassinat des militaires français ainsi que des petits élèves et du professeur de l'école juive Ozar-Hatorah.

Ces deux passages à l'acte illustrent en effet les préconisations du "troisième âge du djihad", théorisées par l'idéologue islamiste syrien Moustafa Sitt Mariam Al-Nassar – dit Abou Moussab Al-Souri – dans son volumineux opus Appel à la résistance islamique mondiale. Il fut mis en ligne à partir de 2005, lorsque l'auteur comprit que les opérations centralisées impulsées par Al-Qaida avaient failli, avec l'échec du djihad du "deuxième âge", à instaurer un "califat islamiste" en Irak – le "premier âge" se référait au djihad contre l'Armée rouge en Afghanistan dans la décennie 1980.

Lire aussi : Al-Souri, le cerveau du djihad des pauvres

En septembre 2001, la stratégie de Ben Laden était en avance sur la doctrine militaire américaine : l'arsenal de la "guerre des étoiles" s'avéra futile contre les pirates de l'air de New York et de Washington. Dans la décennie qui suivit, l'Occident rattrapa son retard : la surveillance des transferts de fonds, la réorganisation du renseignement et des forces spéciales, les ravages causés par les drones parmi les imams et les fedayins de l'Irak au Yémen et à l'Afghanistan, portèrent des coups terribles au djihad "organisé" par le haut.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu