Avertir le modérateur

16/09/2013

Convertis à l'islam radical: le mythe du "lavage de cerveau", par Paul Landau

lavage de cerveau,conversion à l'islam,djihad,convertis toulousains,filière toulousaine«Il faut que les familles dont les enfants partent en Syrie pour combattre, se mobilisent et sortent de l’isolement pour stopper ce lavage de cerveau dont sont victimes de nombreux jeunes à la dérive», déclare le père de Jean-Daniel et Nicolas, les deux jeunes convertis à l'islam radical toulousains (1). La description du processus de radicalisation des deux frères correspond tout à fait à ce que j'ai décrit dans mon livre Pour Allah jusqu'à la mort, Enquête sur les convertis à l'islam radical. Dans l'extrait ci-dessous, je réfute l'explication du "lavage de cerveau" très souvent avancée par les proches de ces jeunes convertis.

 

 

La question du brainwashing (lavage de cerveau)

 

            La seconde idée reçue relative au processus de recrutement des djihadistes en général – et des convertis à l’islam radical en particulier – est celle du « lavage de cerveau ». Ce concept relativement récent – il date des années 1950 – est intéressant pour notre enquête à un double titre : il a en effet été utilisé à la fois pour expliquer le phénomène des conversions en général, et aussi pour tenter de comprendre le phénomène spécifique de l’enrôlement dans les organisations terroristes. Le chercheur italien Massimo Introvigne, fondateur du Centre d’études sur les nouvelles religions, a distingué dans un ouvrage récent [1] trois phases dans l’utilisation de la notion de « lavage de cerveau ». La première est celle des années 1950, où l’expression « brainwashing » apparaît dans un article du Miami Daily News traitant des méthodes utilisées par les communistes chinois pour « retourner » des prisonniers de guerre ou des détenus politiques. C’est pendant cette période que la notion se répand dans le grand public, notamment sous l’influence du roman de Richard Condon, « Un crime dans la tête », best-seller adapté à l’écran par John Frankenheimer en 1962. La deuxième période est celle de la lutte contre les sectes dans les années 1970-1980. La troisième est celle de la nouvelle offensive contre les sectes des années 1990, qui fait suite aux suicides collectifs du Temple solaire en Suisse.

lavage de cerveau,conversion à l'islam,djihad,convertis toulousains,filière toulousaine

(1) http://www.ladepeche.fr/article/2013/09/12/1707340-pere-djihadistes-toulousains-temoigne-fils-ont-subi-lavage-cerveau.html

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu